Commentaires sur Veni, vidi, vintage

    La pauv' fille de la deuxième carte est obligée de pencher la tête pour que l'écusson ne lui cache pas la vue, c'est con pour elle

    Posté par yoghill, 04 novembre 2010 à 07:10 | | Répondre
  • slogan

    on se bronze les miches à la corniche.

    on se bronze les nichons aux cornichons.

    ok, je sors.

    Posté par Virginie, 04 novembre 2010 à 11:00 | | Répondre
  • Yoghill> La mise en page c'est tout un art.. de l'improvisation

    Virginie> Fais gaffe, tu pourrais te réincarner en publicitaire pour cartes postales moches, toi !

    Posté par jerome, 04 novembre 2010 à 12:09 | | Répondre
  • Mademoiselle bronze

    Sont sympas ces cartes d'époque ! Sur la 1ère, on sent bien que l'arbre n'est pas insensible au panty à frous frous ....

    Posté par Yanik, 07 novembre 2010 à 19:26 | | Répondre
  • yanik> Tout arbre qu'il est, il n'est pas en bois

    Posté par jerome, 10 novembre 2010 à 12:47 | | Répondre
Nouveau commentaire