L'été, la saison des cartes postales, du soleil et de la mer, des vacances, de la mise à jour, des premiers émois, des coeurs tracés sur le sable à l'aide d'un bâton, des promesses de se revoir l'année prochaine... Mais l'amour c'est toute l'année, quand on s'aime amoureusement d'une griseur ardente. La preuve en images.

amourgrisecoeur

Quelle femme peut résister à l'effet brushing qui donne souplesse et volume à vos cheveux ?

 

espoir

Diantre, ne serait-ce point la même femme que sur la première photo ?!! Que s'est il passé ? Alors, toutes ces promesses, tous ces instants uniques partagés avec Roger, tous leurs rêves les plus fous, cette complicité de tous les instants n'étaient ils que perfide fumisterie ? Pourtant ce slogan laissait présager un amour sans faille. C'est le brushing c'est ça ? Trop de volume ?

 

saimerquelledouceur

Mais Bernadette a trouvé l'amour joyeux avec le beau Maurice qui porte le complet marron qui gratte avec élégance et dont les paroles ne sont que romance et promesse pour l'avenir digne d'une carte de communiant : "Aimer ce n'est pas regarder tous les deux dans la même direction, dit-il, mais c'est se regarder l'un l'autre. Tiens, dis "camion" pour voir."

 

pourmonbonheur

Tandis qu'à deux pas de là, chez les Louflon, c'est le drame. Philippe, le boucher du Tarn, s'est introduit chez la belle Edmonde afin de lui arracher son coeur pour le faire frire avec des lentilles accompagnés d'un délicieux chianti, tout en écoutant du Luis Mariano. "Si tu vas à Rio, n'oublie pas ton petit couteau..."

 

Le scan ne rend pas hommage à ces belles cartes dont les slogans sont imprimés en doré avec un léger relief. Grand merci à Naphtalène qui chine les délicieuses cartes d'antan et qui me les envoie.